Accepted Paper:

« Ils bougent, ils bougent… mais jamais où il faut ! » : La mobilité quotidienne des adolescents placés en foyer, regards croisés des adolescents et des éducateurs  

Author:

Fleur Guy (Université Lyon 2)

Paper short abstract:

Quel sens a la mobilité quotidienne dans le contexte du placement des adolescents? La confrontation du sens vécu, issu de la parole des jeunes, et de l’interprétation qu’en font les éducateurs, révèle les multiples rôles de la mobilité dans le cadre d’une prise en charge sociale.

Paper long abstract:

Impliquant un changement de domicile pour l'adolescent, le placement en établissement constitue une forme de mobilité résidentielle. Il induit également des formes originales de mobilités quotidiennes, avec des déplacements plus ou moins encadrés et contraints par les équipes éducatives, souvent sources de conflits entre adolescents et adultes.

Partant de ce constat, cette communication interroge le sens accordé à la mobilité quotidienne des adolescents par différents acteurs. Le sens vécu, donné par les adolescents eux-mêmes, peut ainsi être mis en regard avec l'interprétation de ces déplacements par les acteurs sociaux qui les gèrent au quotidien. Du côté des adolescents, la mobilité semble associée à une valeur centrale, la liberté, et joue un rôle de marqueur dans la non-soumission à l'adulte. Pour les éducateurs, le sens de cette mobilité est teinté d'ambigüité : facteur d'insertion à favoriser, la mobilité peut aussi faire l'objet d'un contrôle important lorsqu'elle ne s'insère pas dans un cadre considéré comme adapté. L'hypothèse d'une contradiction entre le sens des adolescents et le sens des éducateurs est ici envisagée au regard de plusieurs variables, notamment le contexte territorial (urbain, périurbain, rural) de l'établissement de placement.

Issue d'une thèse de géographie en cours, l'enquête réalisée dans le département du Rhône permet d'analyser le rôle de l'organisation spatiale et notamment de l'accessibilité dans la production du sens accordé à la mobilité quotidienne. Cette communication s'appuie plus précisément sur des entretiens avec des adolescents et des éducateurs, ainsi que sur une méthode ethnographique conduite pendant plus d'un an dans quatre foyers.

Panel P30
Les sens des circulations : Les sens vécu, objectivé et pratique des mobilités spatiales (FR)