Accepted paper:

État, représentants du « peuple des mines » et « cients » u pouvoir : régulation des conflits dans le bassin minier de Gafsa en Tunisie

Authors:

Souhaïl Belhadj (Graduate Institute Geneva)

Paper short abstract:

Une analyse recentrée sur le jeu des acteurs (État–compagnie minière–cadres syndicaux) dans le bassin minier de Gafsa en Tunisie, montrera que le « tierce acteur » syndical constitue la pierre angulaire d’une réforme de la régulation des conflits.

Paper long abstract:

La gestion des problèmes urbains dans le bassin minier de Gafsa en Tunisie (insécurité, chômage, insalubrité, faible taux d'équipement urbain) est plus problématique que dans les localités tunisiennes moins dépendantes d'une seule et unique activité telle que l'extraction minière. En témoigne la violente répression du régime de Ben Ali qui s'est abattue sur ce bassin en 2008 suite à un mouvement protestataire social et politique inédit dans l'histoire du pays depuis l'indépendance (1956). Cet épisode a d'ailleurs été interprété comme le prélude au soulèvement populaire de 2011 qui fit entrer la Tunisie dans un processus de transition démocratique. L'hypothèse explicative d'un déséquilibre entre une dynamique de convergence des intérêts de la troïka locale (État-compagnie minière-centrale syndicale) au détriment des intérêts des populations ouvrières employées par la compagnie a été avancée. Quoi qu'il en soit, l'enjeu de la gouvernance et du contrôle des zones urbaines d'extraction minière, ainsi que leurs corollaires de sécurité, de développement et de stabilité politique, n'est pas limité au cas tunisien et concerne plusieurs pays d'Afrique (Maroc, République démocratique du Congo, Zambie, etc). Cependant, le cas tunisien présente un fort intérêt pour l'analyse comparative car il permet d'articuler une problématique centrée sur le jeu des acteurs locaux dans la gestion des conflits et crises, ainsi que sur la dynamique d'un modèle de relation entre acteurs qui peut s'avérer être un facteur de fragilisation des structures étatiques locales et nationales, d'extension territoriale des crises sociales et politiques, et de blocage des processus de développement économique.

panel P023
Villes, inégalités et conflits en Afrique contemporaine