P041 CANCELLED
La recomposition des espaces politiques en temps de guerre

Convenors:
Amandine Gnanguenon (Centre Michel de l'Hospital )
Axel Auge (Rennes University )
Format:
Panels
Location:
KH206
Start time:
30 June, 2017 at 16:00
Session slots:
1

Short abstract:

Les situations guerrières, en modifiant la manière dont les acteurs participent au fait de gouverner ou d'être gouvernés, conduisent à l'émergence d'autres formes d'organisations locales. Ce panel part de différents exemples pour analyser la recomposition de ces liens politiques et sociaux.

Long abstract:

Les situations guerrières, en modifiant la manière dont les acteurs participent au fait de gouverner ou d'être gouvernés, conduisent à l'émergence d'autres formes d'organisations sociales et d'institutions politiques. Outre le déplacement des frontières (licite/illicite, légitime/illégitime) qu'induit la guerre, les institutions de gouvernance établies se maintiennent en « temps de paix ». La guerre, comme mise à l'épreuve de l'État, dont le monopole de la violence est contesté par d'autres, est donc révélatrice de configurations parfois inédites. Celles-ci offrent des opportunités dont certains acteurs ne pourraient pas bénéficier sans recourir à la violence, notamment la négociation voire l'imposition de leur légitimité. Ce panel propose de partir de l'observation de plusieurs exemples pour mieux appréhender la recomposition des liens politiques et sociaux entre les individus et les communautés locales. Il reviendra spécifiquement sur l'interrogation suivante : quelle est la nature des organisations ou institutions politiques en présence (leur genèse, les modalités de l'assise politique et sociale de ces groupes), les échelles territoriales dans lesquelles ils s'inscrivent (légitimité de ces échelles et capacité à opérer sur ces espaces) ? La superposition des espaces (local, national, régional) et la volonté des populations à assimiler les reconfigurations proposées ou subies peuvent aussi témoigner d'un ancrage dans le temps long. La coexistence de ces liens politiques avec une volonté de cohésion nationale méritera donc aussi d'être étudiée.