Accepted Paper:

has pdf download Ensemencer présences: l'expérience du laboratoire des mémoires collectives dans les musées portugaises  

Author:

Lorena Sancho Querol (Centro de Estudos Sociais, Universidade de Coimbra)

Paper short abstract:

Sous l'inspiration de la Muséologie Social et avaient considéré le musée comme un organe de construction des sens sociaux et de reconnaissance des valeurs et savoirs collectives, on présent les principes, méthodes et résultats d'un laboratoire itinérant des mémoires locaux au Portugal.

Paper long abstract:

Dans le milieu de la Muséologie Social, et à travers une actuation centré dans l'exercice d'une participation culturel transversale, on a crée, depuis le Centro de Estudos Sociais de l'Université de Coimbra, un laboratoire des mémoires locaux au fin de développer des procès d'évaluation, de résignification et de dynamisation social de la mémoire à l'échelle la plus simple et humaine.

Ce laboratoire constitue le résultat d'un procès d'hybridation conceptuelle et méthodologique où sont rencontrées les dynamiques de sauvegarde liés au concept du Patrimoine Immatériel avec les principes de l'intersubjectivité, avec les piliers de l'Ecologie des Savoirs ou avec les lignes d'action défendus par la Théorie de la Reconnaissance, pour obtenir un double objectif : la contribution au procès de construction d'une justice social global et à la protection de notre diversité socioculturel depuis le musée.

Dans ce laboratoire on éprouve des mécanismes alternatifs de patrimonialisation à caractère collectif, qui débouchent sur la définition d'une grammaire d'intersubjectivités et sur un procès d'affirmation des nuances sociaux identitaires.

Est-ce que l'émancipation et la mémoire pourraient faire partie d'une Muséologie engagée avec la reconnaissance de la diversité?

Panel P32
Theorizing heritage fractures, divides and gaps