Accepted Paper:

Jeunes, urbains, mondialisés et musulmans au Sénégal.   

Author:

Abdourahmane Seck (University Gaston Berger)

Paper short abstract:

Paper long abstract:

En 2010, nous avons conduit une enquête qui a interrogé, dans la ville de Dakar, 180 jeunes, autour de la façon dont ils se définissent et « vivent » en tant que musulmans. Dans la suite, nous avons mené plusieurs autres enquêtes portant sur le langage socioreligieux des jeunes urbains et des sociabilités religieuses qu'ils partagent, avec un point culminant par un sondage qui a mobilisé 1200 jeunes, en 2016. Un grand nombre de matériaux a ainsi été mis en place durant ces 7 années d'observation des manières dont on se définit comme urbain, mondialisé, jeune et musulman, au Sénégal. Ces observations et collectes se sont déroulées dans le contexte d'un agenda sécuritaire international suspicieux à l'égard de l'islam.

Cette présentation nous donne l'occasion de partager quelques premiers résultats qui insisteront sur la manière dont les jeunes urbains reconduisent et éconduisent tout à la fois, aussi bien les catégories de la mise sous surveillance internationale de l'islam, que les velléités d'encadrements sociaux dont ils sont l'objet au nom de celui-ci.

En effet, si ces jeunes sont certes sensibles à ces velléités d'encadrement moral qu'ils ne manquent pas de défendre comme des marques de leurs attaches socioreligieux, ils ne cessent cependant de s'inscrire dans des performances individuelles, collectives, culturelles diverses et surtout inscrites entre permanence et changement, local et global.

Panel P114
CRG Africa in the World: Global Village, African City. How to read Africa's changing global connections in the African cityscape